mardi 1 novembre 2016

The 7th & the 4th Meetings of the Expert Groups on Telecommunication/ICT Indicators (EGTI), and resp. on ICT Household Indicators (EGH), took place in Geneva, Switzerland, on 4-7 October 2016

The 7th & the 4th Meetings of the Expert Groups on Telecommunication/ICT Indicators (EGTI), and resp. on ICT Household Indicators (EGH), took place in Geneva, Switzerland, on 4-7 October 2016














Avec S.E.M. l'Ambassadeur Anatole Fabien NKOU à la Mission permanente du Cameroun à Genève


PARIS, TELECOM PARIS TECH




AVEC LA GRANDE SOEUR AUGUSTINE







vendredi 3 juin 2016

MOMNOUGUI ROBERT ALAIN LA S-D DE LA PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE LA PROSPECTIVE...ECONOMIE NUMERIQUE

POUR UNE REGULATION DE L'ECONOMIE NUMERIQUE

L'économie numérique au sens scientifique du terme est l'étude des biens immatériels qui sont par définition des biens non rivaux à coût marginal nul. Cette définition induit de nouvelles relations, de nouveaux modèles d'échange/partage, uniquement possible par Internet, un nouveau concept de propriété privée. Il s'agit d'un sous-domaine complet de l'économie, à ne pas confondre avec le secteur du numérique qui relève de l'économie classique, ni avec la numérisation de l'économie, processus inéluctable portant sur tous les biens matériels et sur tous les services. Comme ces biens immatériels sont des créations de l’esprit de nature artistique ou intellectuelle, l'économie numérique apporte de nouveaux modèles et de nouvelles possibilités pour l'économie de la connaissance pour et l'économie de la culture.


 Pour nos pays en voie d'émergence, un plan sur les points suivants est de mise:

-Intensification des accès aux réseaux numériques, par la réalisation des plans "Très Haut Débit" ; -Développement d'une offre de contenus numériques ouverte ; -Sensibilisation des professionnels aux usages et des services numériques ; -Sensibilisation à la sécurité, développement de la confiance, respect des données personnelles, Open Data ; -Rénovation de la gouvernance et l'écosystème de l'économie numérique, "neutralité minimum du Net" sur les droits d'accès et service(non discrimination, l'équité sur les traitements et acquisition des données) , mais un Internet qui tient compte du flux de données et des débits de transmission de ces données(n'oublions pas que la qualité a un coût, il est clair qu'un minimum de caractéristiques de qualité de service doit être acquis pour tous["Neutralité minimum du net"]... Pour le reste, ceux qui désirent trafiquer différemment sur les pistes, les routes ou les autoroutes n'ont pas les même désirs de dépenses pour lesquelles, on devrait tenir compte. -Tenez, un service régulier de voix ne pourrait prendre l'option prévue pour une vidéo en temps réel!... Les férus de téléconférence à plusieurs qui ont besoin de communiquer à 20Mbits/s avec synchronisation son/vidéo ne peuvent pas faire le choix d'un réseau de 256Kbits/s... Pour être plus juste, autant faire un Internet qui tient compte de l'évolution de ses normes caractéristiques, systèmes et ressources comme dans les cas 2ème, 3ème, 4ème et même 5ème Génération des mobiles notamment dans ses volets DEBITS et surtout protocole IPV6 ; -Régulation effective de l'ECONOMIE NUMERIQUE; LES POINTS CLES: -Marchés de l'emploi et de la formation; -Passeport pour l'économie numérique(initiation gratuite aux Technologies de l’Information et de la Communication (les applications de l’informatique, des télécommunications et d’Internet). -Les enjeux de la dématérialisation des marchés publics; -Les moyens de paiement en ligne; -Avec l'évolution du mobile et la convergence des services, le Cloud étant au centre du jeu, IP devient le coeur de tout réseau y compris des PMLN.